banner
A dictionary of Mwotlap (Banks Is., Vanuatu)
This dictionary has no finderlist yet. To look up French or English words, open this link (entire dictionary on one page)
or this Pdf version of the dictionary, and search for a string of text [Ctrl+F/Cmd+F].
 

Mtp–Fr–Eng

Mtp–Eng–Fr

Mtp–Fr

Tea–Eng–Fr

Tea–Eng

mwotlap dictionary
Index A
Agō
Alkon
Amnō
Amwōyig
Am̄otA
Am̄otB
Am̄sēn
Apnōlap
Aqke
Asol
Ayō
Agō  [aɣʊ] -. <Géo> (anc) district nord-est de l'île de Gaua (opp. Alkon, le district sud-ouest). Inclut les villages de Nume, Losalava, et la région de l'actuel aéroport.

[  <°ˌa-ɣaˈua. ]

Alkon  [alkɔn] -. <Géo>

(1) (anc) district sud-ouest de l'île de Gaua (opp. Agō, le district nord-est). Inclut les villages de Qetegaveg, Dolap, Qetevut, Koro, Beam, Dorig.

(2) (mod) l'île de Gaua dans son ensemble, la plus grande île du groupe des Banks.

ige t-Alkon
les gens de Gaua

[  <°ˌa-laˈgona. ]

Amnō  [amnʊ] -. <Ethn> le Monde des Morts, les Enfers, dans le monde ancien.

Syn : Wōsōy

N-et so ni-mat en, tō na-taqn̄en ni-saq le-qyan̄, ba na-talan kē ni-van Amnō.
Lorsque quelqu'un meurt, son corps se décompose dans la tombe, mais son âme, elle, rejoint le Monde des Morts.

Kē me-qlen̄, kē ma-van Amnō, tō kē van qelen̄ le-myam agōh, ba n-et tit etsas vēste kē.
Il a disparu pour rejoindre le Monde des Morts ; il vient alors errer dans ce monde, tout en restant invisible aux yeux des hommes.

Van Amnō !
Va au Diable !

[ Mota <°ˌa-baˈnoi. PNCV Panoi.  *banoivolcano, volcanic ash’. ]

Amwōyig  [amwʊjiɣ] -. <Géo> Étym. ‘Les petits tamanous’, cf. bōwōy + yig.

(1) lieudit au milieu de l'île de Mwotlap.

(2) désigne l'île de Paama, au sud du Vanuatu.

ige t-Amwōyig
les gens de Paama

[  <°ˌa-baˈɣura-ˈriɣi. ]

Am̄ot   [aŋ​͡mʷɔt] -. <Géo> Mota: petite île au sud-est de Motalava. Outre des contacts culturels anciens avec Motalava, l'influence de l'île de Mota a été la plus forte entre 1850 et 1950 environ, du fait que la langue mota avait été choisie comme langue d'évangélisation par la “Melanesian Mission” anglicane.

Am̄ot   (to-M̄ot) adj.

(1) originaire ou caractéristique de Mota.

no-hohole to-M̄ot
la langue de Mota, le mota

(2) (plais) ⦗après un verbe⦘ agir ‘comme les gens de Mota’: de manière gauche, ridicule ou impolie.

m̄ōl to-M̄ot
[litt. partir à la Mota] filer à l'anglaise, partir impoliment sans prévenir

[  <°a-ˈŋ͡mʷota. ]

Am̄sēn  [aŋ​͡mʷsɪn] -. <Géo> Mosina ou Mwesen: village de l'île voisine Vanua Lava (Apnōlap), proche de la bourgade de Sola (Asol).

Apnōlap  [apnʊlap] -. <Géo> litt. “grande île” : désigne Vanua Lava, immense île volcanique en face de Motalava. La population de Motalava est probablement originaire de Vanua Lava, et a toujours entretenu avec des liens avec ce territoire et sa population. Un grand nombre de contes, de légendes et de mythes – notamment celui d'Iqet – se déroulent dans l'île de Vanua Lava.

Nok so van le-pnō liwo, nok van Apnōlap.
Je vais dans la grande île, à Vanua-Lava.

tekel Vōnōlap
de l'autre côté de Vanua Lava

[ Cf<°ˌa-βaˈnua-ˈlaβagrande île’.  vōnō.  lap. ]

Aqke  [ak​͡pʷkɛ] -. <Géo> Pakea ou Qakea: îlot au large de l'île voisine Vanua Lava (Apnōlap), en face du village Qan̄lap.

[  <°ˌa-g͡bʷaˈgea. ]

Asol  [asɔl] -. <Géo> Sola: bourgade au sud-est de l'île voisine Vanua Lava (Apnōlap), auj. chef-lieu de la province Torba.

[  <°a-ˈsola. ]

Ayō  [ajʊ] -. <Géo> îles Roua ou ‘Reef Is’, auj. inhabitées, au nord-ouest de Mwotlap. À la suite d'un raz-de-marée (vers 1935 ?), ses habitants quittèrent leur île, et gagnèrent Ureparapara (Nōybaybay). L'île est encore visitée auj., plusieurs fois par an, par les pêcheurs de Mwotlap, lorsqu'une fête nécessite une grosse prise de poissons.

te-Yō

[ Mota Roua. ]

▲ Back to top ▲