Publications

English
 
English version


 

Livres

2015

 

(A. François, S. Lacrampe, M. Franjieh & S. Schnell, eds) The Languages of Vanuatu: Unity and Diversity. Studies in the Languages of Island Melanesia, 5. Canberra: Asia–Pacific Linguistics Open Access. 271 pp. (ISBN: 978-1922185235).

→ Page de référence pour ce volume, avec liens de téléchargement
pdf  Télécharger l'ouvrage entier  en libre accès [4.5 Mo]

+ -
stone With an estimated 138 different indigenous languages, Vanuatu is the country with the highest linguistic density in the world. While they all belong to the Oceanic family, these languages have evolved in three millennia, from what was once a unified dialect network, to the mosaic of different languages that we know today. In this respect, Vanuatu constitutes a valuable laboratory for exploring the ways in which linguistic diversity can emerge out of former unity. This volume represents the first collective book dedicated solely to the languages of this archipelago, and to the various forms taken by their diversity. Its ten chapters cover a wide range of topics, including verbal aspect, valency, possessive structures, numerals, space systems, oral history and narratives. The languages of Vanuatu: Unity and Diversity provides new insights onto the many facets of Vanuatu's rich linguistic landscape.

2015

 

(en collaboration avec Jean-Michel Charpentier) Atlas Linguistique de la Polynésie Française – Linguistic Atlas of French Polynesia. Berlin & Papeete: Mouton de Gruyter & Université de la Polynésie Française. 2562 pp. (ISBN: 978-3-11-026035-9).

→  Page de l'atlas, avec liens de téléchargement

[doi:10.1515/9783110260359]

+ -
stone Le vaste territoire de la Polynésie française compte sept langues distinctes – tahitien, austral, ra'ivavae, rapa, mangarévien, pa'umotu, marquisien – dotées à leur tour d'une forte variation interne. Fruit de dix ans de collaboration entre deux linguistes du CNRS, Jean-Michel Charpentier et Alexandre François, l'Atlas linguistique de la Polynésie française rend hommage à ce riche paysage linguistique et dialectal en documentant minutieusement vingt parlers différents du territoire, à l'aide de plus de 2250 cartes. Organisées thématiquement – corps, vie, individu et société, culture et techniques, flore et faune – ces cartes lexicales s'accompagnent de notes explicatives et d'index en français, anglais, tahitien. Des chapitres introductifs présentent le contexte social et la dynamique historique des langues de Polynésie française, toutes plus ou moins fragilisées par la modernité. Publié en accès libre, cet ouvrage multilingue et comparatif s'adresse non seulement aux chercheurs et aux enseignants, mais aussi à tous ceux que passionne le patrimoine linguistique de cette région du Pacifique.

2013

 

François, Alexandre & Monika Stern. Musiques du Vanuatu: Fêtes et Mystères. Livret accompagnant l'album Musiques du Vanuatu: Fêtes et Mystères – Music of Vanuatu: Celebrations and Mysteries. Label Inédit, W 260147. Paris: Maison des Cultures du Monde.

→  Page de présentation
→  Le livret en version intégrale (bilingue)
→  Version française, optimisée pour l'impression
→  Page de l'éditeur

+ -
stone Les arts musicaux du Vanuatu sont peu connus en dehors de leur pays - qu'il s'agisse des instruments, des mélodies et des rythmes, des formes poétiques et stylistiques. Et pourtant, ces pratiques artistiques recèlent des trésors qui méritent d'être découverts. Cet album tente de restituer les diverses atmosphères qui accompagnent les individus tout au long de leur vie : la nature et les musiques qu'elle inspire ; la vie quotidienne au village avec ses berceuses, ses comptines enfantines, ses réjouissances : mariages, levées de deuil accompagnés de danses, de chants et de percussions. À ce monde profane du village s'oppose celui des chefs et des Grands Hommes avec leurs cérémonies de prise de grade, dont la solennité est soulignée par les grands tambours à fente. Enfin, le temps du mystère. Les initiés font revivre les ancêtres et les morts avec leur langage et leurs pouvoirs surnaturels : introduits par le vrombissement du rhombe, ce sont des voix étranges, des cris ponctués de tambours et de sonnailles, de longs gémissements. Ces enregistrements réalisés sur le terrain entre 1997 et 2010 dans les îles Torres, Banks, Pentecôte, Ambae et Maewo sont accompagnés d'un livret français/anglais de 24 pages et d'un livret électronique de 128 pages.

(2011)
 

Dictionnaire culturel mwotlap – français – anglais.

Ce dictionnaire est un travail en cours, et le restera pendant un certain temps. J'en ai écrit environ la moitié (309 pp.), en format trilingue. Vous pouvez consulter pdf la version 2011 de ce dictionnaire, ou bien pdf le dictionnaire mwotlap-anglais-français en ligne pdf

+ -
stone Voici la version 2011 du dictionnaire mwotlap–français–anglais. Commencé en 1998, ce travail est encore en cours. Avec 1692 entrées à ce jour, ce dictionnaire ne contient qu'une partie du vocabulaire que j'ai recueilli dans la langue mwotlap – peut-être les deux tiers. Ce travail fait partie de mes projets à long terme. La version définitive de ce dictionnaire sera accompagnée d'explications plus détaillées.

2003

 

La Sémantique du Prédicat en Mwotlap (Vanuatu). Collection Linguistique de la Société de Linguistique de Paris. Leuven-Paris: Peeters. 408 pp. (ISBN: 9789042912717).

→  Présentation
→  Explorer l'ouvrage   (avec Google Book Search)
  Télécharger l'ouvrage entier en libre accès
(reproduction intégrale du livre publié) [2,3 Mo]

+ -
stone Langue mélanésienne de tradition orale, le mwotlap appartient à la branche océanienne de la famille austronésienne ; il est actuellement parlé par environ 1800 locuteurs, au nord de l'archipel du Vanuatu. Tout en décrivant cette langue pour la première fois, l'ouvrage cherche plus particulièrement à y étudier les mécanismes sémantiques associés à la fonction prédicative.
La réflexion se développe autour de l'analyse détaillée d'un riche paradigme de marques de temps-aspect-mode ("marqueurs TAM"). Une des originalités typologiques du mwotlap est de rendre ces marques compatibles non seulement avec les verbes, mais aussi avec les adjectifs et les noms. Si le temps grammatical n'est jamais codé en tant que tel, en revanche, chaque élément de ce paradigme TAM cumule des valeurs d'aspect, de modalité, et de polarité ; il en résulte pas moins de vingt-six marqueurs en tout – dix-neuf affirmatifs (ex. Parfait, Prétérit, Accompli, Aoriste, Prospectif, Évitatif…) et sept négatifs (ex. Potentiel négatif, Prohibitif…). Pour chaque morphème pris séparément, l'analyse tente de modéliser l'opération abstraite commune à tous ses emplois dans le discours, ainsi que les conditions et les limites de la variation sémantique. La cohérence du système est constamment explorée, de façon à en esquisser l'architecture globale, et à en dégager les principes sous-jacents. L'ouvrage s'achève par une réflexion sur la manière dont le marquage morphologique du prédicat contribue aux stratégies pragmatiques mises en œuvre par l'énonciateur.

2002

 

Araki: A disappearing language of Vanuatu. Pacific Linguistics, 522. Canberra: Australian National University. 375 pp.

→  Présentation
  Télécharger l'ouvrage entier en libre accès
(reproduction intégrale du livre publié) [6,6 Mo]

+ -
stone L’araki est une langue de tradition orale, appartenant à la branche océanienne de la famille austronésienne. Aujourd'hui parlé par moins d'une dizaine de locuteurs sur une petite île du Vanuatu, il est fortement menacé de disparition. Première publication sur cette langue, cette étude rassemble tout ce qu'il a été possible d'en appréhender. L'essentiel de l'ouvrage présente la grammaire de l'araki : phonologie et morphologie, inventaire des catégories syntaxiques, structure interne des syntagmes nominaux et verbaux, sémantique de l'aspect et du mode, phrase complexe, etc. Outre la grammaire elle-même, un lexique bilingue est proposé, ainsi qu'une sélection de textes empruntés à la tradition orale.

2001

 

Contraintes de structures et liberté dans l'organisation du discours. Une description du mwotlap, langue océanienne du Vanuatu. Thèse de Doctorat en Linguistique, Université Paris-IV Sorbonne. 3 volumes (1078 pages, 472 000 mots)

  Résumé long (PDF)
  Résumé court (PDF)
  Télécharger la thèse complète   (10,5 Mo)

+ -
stone Langue de tradition orale parlée par 1800 personnes au nord du Vanuatu (Mélanésie, Pacifique), le mwotlap appartient à la branche océanienne de la famille austronésienne. Au fil d'une description grammaticale aussi complète que possible, le mwotlap nous permet d'aborder diverses problématiques dans l'esprit de la linguistique générale et typologique : phonologie, morphologie ; catégories syntaxiques, opposition verbo-nominale ; construction de la référence, déixis, possession et quantification ; valence, diathèse et séries verbales ; opérations aspecto-modales ; pragmatique du discours et argumentation. Chaque fait de langue est à la fois décrit en synchronie, et replacé dans son contexte historique. Se dessinent ainsi de multiples parcours de grammaticalisation, des processus de réanalyses formelles ou sémantiques ; et parfois, sous la pression des diverses contraintes cognitives ou structurelles, la puissance de l'innovation conduit à de spectaculaires bouleversements.
 

rope

 

 

 
Haut de la page
 
 
 

©   Alexandre FRANCOIS 2017