L’Atlas linguistique de la Polynésie française

English
 
English version


 

 

Maeva ’outou !

Bienvenue sur la page de l'Atlas linguistique de la Polynésie française. Fruit d'une décennie de collaboration entre deux linguistes du CNRS – Jean-Michel Charpentier(†) et Alexandre François – , ce volume de 2562 pages se veut un ouvrage de référence sur la diversité des langues et dialectes de la Polynésie française.


Charpentier, Jean-Michel & Alexandre François. 2015.
Atlas Linguistique de la Polynésie FrançaiseLinguistic Atlas of French Polynesia.
Berlin, Papeete : de Gruyter & Université de la Polynésie Française. 2562 pp. (ISBN : 978-3-11-026035-9)


Inauguré en février 2015, l'atlas est publié conjointement par l'Université de la Polynésie française (UPF) et par l'éditeur scientifique De Gruyter. Les auteurs et les éditeurs ont souhaité conjointement que ce travail soit distribué gratuitement, en Accès libre, afin de profiter à tous. N'hésitez donc pas à le télécharger et à le diffuser !

Les langues de P.F. Un travail de collaboration   L’atlas   Téléchargement   Vidéos  

Résumé

Le vaste territoire de la Polynésie française compte sept langues distinctes – tahitien, austral, ra'ivavae, rapa, mangarévien, pa'umotu, marquisien – dotées à leur tour d'une forte variation interne. Fruit de dix ans de collaboration entre deux linguistes du CNRS, Jean-Michel Charpentier et Alexandre François, l'Atlas linguistique de la Polynésie française rend hommage à ce riche paysage linguistique et dialectal en documentant minutieusement vingt parlers différents du territoire, à l'aide de plus de 2250 cartes.



Une carte extraite de l'atlas
(cliquez pour agrandir)

Organisées thématiquement – corps, vie, individu et société, culture et techniques, flore et faune – ces cartes lexicales s'accompagnent de notes explicatives et d'index en français, anglais, tahitien. Des chapitres introductifs présentent le contexte social et la dynamique historique des langues de Polynésie française, toutes plus ou moins fragilisées par la modernité. Publié en accès libre, cet ouvrage multilingue et comparatif s'adresse non seulement aux chercheurs et aux enseignants, mais aussi à tous ceux que passionne le patrimoine linguistique de cette région du Pacifique.

’Ei ha’apotora’a

E hitu reo tō te ārea fenua rahi o Pōrīnetia farāni – te reo tahiti, tuha’a pae, ra’ivavae, rapa, ma’areva, pa’umotu, ’enana/’enata – ’e tae noa ato’a atu i te mau ’āma’a e rave rau o teie mau reo. I te roara’a e ’ahuru matahiti, ’ua tītorotoro māite nā ’aivāna’a ’ihi reo nō te CNRS (pū mā’imira’a nō Farāni), ’o Jean-Michel Charpentier rāua ’o Alexandre François, i te mau huru reo e parauhia i nā motu e piti ’ahuru i teie ārea fenua. Maoti te mau hōho’a fenua, e fa’a’ite tā rāua puta i te mau huru paraura’a o te hō’ē ta’o i terā ’e i terā motu. Hau atu ïa i te 2250 hōho’a fenua tē ha’afaufa’a maita’i nei i te raura’a reo i Pōrīnetia farāni.

’Ua fa’anahohia teie mau hōho’a fenua ’ia au i tō rātou tumu parau (tino, orara’a, ta’ata ’e tōtaiete, ta’ere ’e ’ihi anoha’a, rā’au tupu ’e ’ānimara) ’e ’ua hōro’ahia tō rātou tātarara’a ’e tae noa atu te tahi mau fa’atorora’a nā roto i te reo farāni, peretāne ’e tahiti. ’Ei ’ōmuara’a i te puta, ’ua fa’ahitihia te huru fa’a’ohipara’a ’e te mau nu’ura’a e fa’aruru-noa-hia nei ā e te mau reo o Pōrīnetia farāni ’o tē topatopa noa atu ra ho’i i te ravera’a a teie tau ’āpī. E pūhara-noa-hia teie puta rau reo tei ’ī i te mau huru fa’aaura’a, ’ia riro ’ei moiha’a nā te mau ’aivāna’a ’e te mau ’orometua ha’api’i ’e tae noa atu i te feiā ato’a e ’ana’anatae nei i te faufa’a reo o teie ārea fenua nō Pātitifā.

(māuruuru roa ia Jacques Vernaudon rāua ’o Mirose Paia ’o tei tauturu mai ia ’u)

Abstract

The vast territory of French Polynesia is home to seven distinct languages – Tahitian, Austral, Ra'ivavae, Rapa, Mangarevan, Pa'umotu and Marquesan – which in turn show internal variation. The fruit of ten years of joint work by two linguists of French CNRS, Jean-Michel Charpentier and Alexandre François, the Linguistic Atlas of French Polynesia pays tribute to the rich linguistic landscape of the country by documenting thoroughly twenty different communalects, in the form of 2250 maps.

Organised by topics (body, life, individual and society, culture and technology, flora and fauna), these lexical maps are supplemented by explanatory notes and indexes in French, English, Tahitian. Text chapters in French and English present the social profile and the historical dynamics of the territory's languages, which are all endangered to various extents. Published in open access, this multilingual and comparative atlas provides an essential reference to scholars and teachers alike, as well as to a broader audience keen to explore and preserve the linguistic heritage of the Pacific region.

 

 

 
Haut de la page
 
 
 

©   Alexandre FRANCOIS 2017